Pageliasse

Pageliasse

Note étymologique sur  « subsistit in » de Lumen Gentium 8

Le radical de subsistere est celui du verbe stare, qui signifie se tenir debout, soit par opposition à sedere (être assis), soit par opposition à ire (aller) ; stare est susceptible d’avoir des sens figurés.

On retrouve le même radical indoeuropéen dans les verbes allemand stehen et anglais to stand qui ont le même sens que stare.

L’idée est celle de la stabilité, qu’on retrouve dans station.

 

Sistere est un dérivé de stare : le redoublement du radical indique une forme d’insistance, par exemple quand un mouvement s’achève. On emploie ce verbe pour une troupe qui « tient » une position : Sistere in collem, c'est se rendre à une colline, et être en mesure d'en repousser toute troupe qui voudrait s'en emparer. Cette insistance se retrouve dans des composés français, comme insister, résister, consister.

 

Le cas de subsistere est un peu à part de ce point de vue, car son équivalent français a un sens amoindri. Ainsi on dira que d’un château médiéval il ne subsiste que quelques ruines. Mais le terme latin a au contraire un sens fort. Le préfixe sub qui veut dire en dessous indique quelque chose de fondamental.

 

On voit que subsistit in ne peut absolument pas se traduire par « subsiste en ». « Demeurer » est un peu trop faible car il peut être synonyme de « subsister » avec son sens amoindri. On peut proposer « résider », car ce mot vient de sedere qui indique la même stabilité, ou une stabilité plus grande, que stare en tant qu’opposé à ire, et le préfixe re est là pour donner une idée de durée comme dans résister.

 



04/06/2020
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres