Pageliasse

Pageliasse

In Beatam Virginem Montium

In Beatam Virginem Montium

A la bienheureuse Vierge des Monts

 

 

Salve lumen montis
quod formidat hostis
sol super culmina
in alpibus altis.

Splendens sicut aurum
in nive fulgidum
pura sicut fontes
e saxis fluentes.

Alba sicut marmor
formosa sicut flor,
nemorisque sacri
suavis ut odor.

Sicut luna dulcis
in requie noctis,
dum lacus alpestris
murmurans relucet.

Ad te, Mater Virgo,
veni clamans ego,
ut me recipiat
montis solitudo !

Sine ad te fugere,
sine circumflere
et, saeculo procul,
hanc vallem complere.

Nam plus quam lilia,
rosae matutinae,
tibi placet piae
flos penitentiae.

Ad te cum ascendam,
fac ut inveniam,
me pulsante, apertam
Coelorum januam.
Amen !
Salut, lumière de la montagne
que l’ennemi redoute
soleil sur les sommets
dans les hauteurs des Alpes.

Resplendissante comme l’or
brillant dans la neige
pure comme les sources
qui coulent des pierres.

Blanche comme le marbre
belle comme une fleur,
et suave comme l’odeur
du bosquet sacré.

Douce comme la lune
dans le repos de la nuit,
tandis que le lac alpin
luit en murmurant.

Vers toi, Mère Vierge,
Je viens, moi, demandant
que me reçoive
la solitude de la montagne !

Permets que je me réfugie vers toi,
permets que je pleure alentour
et que loin du siècle
j’occupe cette vallée.

Car plus que les lis
ou les roses matinales,
te plaît la fleur
de la pieuse pénitence.

Quand je monterai vers toi,
fais que je trouve ouverte,
lorsque je frapperai,
la porte des Cieux.
Amen !



Gonzague de Reynold (il y a une page wikipedia sur cet auteur)
Le Chant d’une vie
Poèmes choisis
Editions Universitaires, Fribourg/Suisse, 1957, pp. 118s.

(J'ai ce livre dans ma bibliothèque, et j'ai voulu vous le faire connaître. Les autres poèmes sont en français.)



28/09/2020
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres